2005 Djerba

Février 2005 : Martine remonte doucement la pente. Elle suit une chimiothérapie par voie orale, dont les effets secondaires sont moins aigus que les chimiothérapies "classiques", mais dont les effets chroniques commencent à se faire sentir. De son côté, Clémence a besoin de changer d'air, et toutes deux décident, assez subitement, de partir une semaine en Tunisie, profitant d'offres exceptionnelles qui leur permettent de s'offrir un séjour "tout compris" dans un bel hôtel de Djerba.
Le premier soir, après un voyage exténuant (départ très tôt le matin), l'hôtel n'est manifestement pas tout à fait prêt à accueillir le flot de touristes, la chambre est en désordre, l'organisation de l'accueil n'est pas très bien rodée... Clémence a "un coup de cafard" et se réfugie dans les bras de sa mère. Quelques heures de sommeil, et un superbe buffet "à volonté" plus tard, le moral remonte en flèche, et le reste du séjour se passe en promenades au bord de la mer, et visites touristiques "tranquilles". Toutes deux sont, évidemment, la proie des autochtones, gentiment "dragueurs" ou cherchant à vendre ceci ou cela, mais elles apprennent vite à s'en protéger.
Nous restons en contact téléphonique quotidien, et j'entends, au son de leur voix, les progrès que cette semaine de distraction et de repos leur apporte. C'est la première (et unique) fois que mère et fille se retrouvent ainsi, et Martine en a gardé un souvenir très fort.












Comments