1990 En canoë sur le Gardon

Grande aventure familiale : la descente du Gardon, sur une vingtaine de kilomètres, de Russan au Pont-du-Gard, en canoë. Cette fois, Cécilia était du voyage. Aucun incident à déplorer ! Nous voyageons sur trois embarcations : les filles sur un canoë (Martine, Clémence, et Cécilia), Stéphane sur un kayak, Raphaël et moi sur un canoë. Partis vers 10h du matin, nous faisons une pause pique-nique et baignade à mi-chemin, dans la partie la plus sauvage des gordes du Gardon, avant de reprendre la descente jusqu'au Pont-du-Gard. L'arrivée au pont du Gard, vers 19H, sous les rayons obliques du soleil qui commence à décliner, est réellement féérique. Les vieilles pierres de l'aqueduc prennent une couleur jaune qui s'harmonise parfaitement avec la garrigue alentour, et l'eau de la rivière brille de mille reflets. La fatigue se fait sentir, mais la satisfaction est immense d'avoir vécu ensemble une si belle journée qui s'achève dans un aussi beau spectacle.


Comments