03 - Les enfants‎ > ‎

1985 - Naissance de Clémence

19 Mai 1985 :


Trois ans après Raphaël, arrive Clémence, après une grossesse sans drame ni complication connue. Dès les contractions annonciatrices apparues, nous rejoignons l'hôpital, où Martine est installée en salle d'accouchement, avec les moniteurs, perfusions etc., et une équipe de sages-femmes ne la quitte pas. L'accouchement est cependant assez long, et un "circulaire du cordon" vient le corser un peu, les sages-femmes décelant des ralentissements inquiétants de la fréquence cardiaque du bébé lors des poussées. L'obstétricien accourt, décide que tout va bien mais qu'il ne faut pas prolonger la séance. Martine approuve et fait de son mieux, et le bébé arrive, avec, pour premier collier autour du cou... le cordon ombilical.

Tout se passe bien par la suite, et Martine, qui commence à savoir comment fonctionnent les services hospitaliers, organise sa vie à l'hôpital. Comme dans un hôtel, elle accroche à la porte un panneau "ne pas déranger" jusqu'au matin. Elle note sa température et l'affiche de même, et fait en sorte que la routine des soins ne vienne pas l'empêcher de récupérer.


Encore une fois, c'est en voyant le bébé que l'évidence lui apparaît: elle s'appellera Clémence.
Martine ajoute le prénom de sa sœur jumelle, Monique, et, en prime, deux prénoms qu'elle aime: Flore et Anaïs.
Cependant, de même que Stéphane avait surnommé son petit frère "Botoba" avant sa naissance, Clémence avait reçu de ses frères le surnom de "Péckoyok", et c'est le diminution "Peck" qui lui est resté. C'est par ce surnom que l'appelle les proches et les amis.




Quelques mois plus tard, sa personnalité s'affirme.


Un an plus tard, à l'été 1986, "Peck" fait l'admiration de tous et sait déjà jouer de son charme.


Comments