L'Adieu de Cathy Gibbe

Au bord de la Plage

 

Je suis debout au bord de la plage ;

Un voilier passe dans la brise du matin,

Et part vers l’océan.

Il est la beauté, il est la vie.

Je le regarde jusqu’à ce qu’il disparaisse de l’horizon.

Quelqu’un à mon côté dit : Il est parti !

Parti vers où ? Parti de mon regard, c’est tout !

Son mât est toujours aussi haut,

Sa coque a toujours la force de porter sa charge humaine.

Sa disparition totale de ma vue est en moi, pas en lui.

Et juste au moment où quelqu’un près de moi dit :

Il est parti,

Il y en a d’autres qui, le voyant poindre à l’horizon

Et venir vers eux, s’exclament avec joie :

Le voilà.
C’est cela, la mort !

(William Blake – 1757-1927. Poète romantique britannique)


Le deuil ne signifie pas l’oubli : Martine est dans notre cœur.

Cathy Gibbe

Nîmes, 20/06/2009

Comments