01 - L'adieu de Martine à son père

Cette rubrique ne peut débuter que par le message qu'a prononcé Martine lors des obsèques de son père, Joseph, décédé à Saumur le 14 fév
rier 1989.
Je savais l'immense amour qu'elle avait pour son père, mais j'ai été stupéfait d'admiration devant son courage lorsque, durant la cérémonie, elle s'est levée, est allée au pupitre, et, d'une voix claire et décidée, vibrante d'émotion mais sûre et déterminée, elle a prononcé les paroles que je retranscris ci-dessous.
Les enfants serrés contre moi, la gorge nouée par l'émotion, j'osais à peine lever les yeux...
Vingt ans plus tard, c'est en pensant à cet instant et au courage de Martine, que j'ai décidé de parler à mon tour pour lui faire un adieu public. Je ne pouvais faire moins pour elle que ce qu'elle avait fait pour son père.
Ses adieux à son père, que je viens de retrouver dans la petite boîte en bois, parlent d'elle mieux que je ne saurais le faire, et constituent son véritable testament. Les derniers mots prennent aujourd'hui une résonance particulière...

"Papa,
Loin de nos turbulences, tu vas maintenant rejoindre ceux que tu aimes: Monique, notre sœur, nos grands parents, tes frères et sœurs, André, Cécile, sœur Régina, notre cousin Philippe, notre grand René, et Georges, ton ami de toujours. Autant de phares qui on éclairé notre enfance. A tous, dis leur ce que nous n'avons pas su leur dire.
Ta famille, tes amis, tout le monde est là. Je sais que, là haut, tu leur prépares déjà un accueil jovial et chaleureux à ton image, à l'image de ta maison et de ta table, à l'image de ton grand cœur qui est celui d'un être d'exception.
Nous viendrons te rejoindre bientôt, le temps pour nous de déposer dans le cœur de nos enfants le germe de ta bonté et de ton immense tendresse".




Comments